BON ANNIVERSAIRE ET NOS VOEUX LES PLUS SINCERES

Publié le par désirs d'avenir Somme 80

http://desirsdavenir60.over-blog.com/article-18722280.html



Pour Désirs d'avenir 60, le 13 Avril est une date particulière. C'est celle de la première réunion générale de Désirs d'avenir dans l'Oise avec une participation qui avait montré l'intérêt de la démarche. Les positions publiques de quelques figures socialistes de l'Oise n'étaient pas pour rien à ce succès.


Une des premières entête du site internet

A l'occasion de cet anniversaire, les quelques camarades qui étaient à l'initiative de la création de DA60 se sont retrouvés pour rejouer leur première rencontre en Janvier 2006 (Danielle, Louise, Stéphane, Pascal ... à noter l'absence de Mélina qui n'a pas désiré poursuivre l'aventure après le refus de son adhésion par le PS de l'Oise). Outre l'aspect amical, les compères ont crayonné le brouillon de la deuxième vie de Désirs d'avenir 60.

Ils ont décidé d'aborder cette deuxième vie avec autant d'humilité qu'en 2006, mais rassurés par les réussites et avec l'expérience des difficultés et échecs.

Quelques réussites et difficultés:

Parmi les réussites, sans aucun doute ce site internet. Les chiffres: près de 80 000 visiteurs depuis Avril 2006 et, plus impressionnant, plus de 450 000 pages consultées. C'est devenu un canal d'information des socialistes de l'Oise ... et au-delà. Et tout ça, sans aucune dépense sonnante, juste le militantisme et la bonne volonté. Comme quoi, quand on veut, on peut !
Ne pas masquer les difficultés quotidiennes: peu de contributions locales surtout ces derniers mois et le risque de laisser de côté tous ceux qui ne sont pas familiers d'internet.


L'entête du site pendant l'élection présidentielle


Autre source de satisfaction, les très nombreuses réunions dans le cadre du cycle présidentiel, primaires et élection. Les socialistes, et au delà, ont retrouvé le plaisir de se retrouver, de débattre, hors l'appareil du PS (sections). Mais ne nous cachons pas le côté événementiel de la présidentielle qui a favorisé tous ces débats. L'huître PS s'est vite refermée autour de son appareil aux élections suivantes (municipales et cantonales). Les excellentes participations aux débats que nous avons connues à l'occasion de l'élection présidentielle doivent devenir un standard ... et même un minimum. A nous d'inventer les bonnes conditions pour que ces débats aient lieu !


Autre réussite, DA60 continue d'attirer les sympathisants et participants à la démarche. Nous recevons régulièrement des demandes de contact, des encouragements, des propositions d'actions. Il y a renouvellement continu de l'audience Désirs d'avenir dans l'Oise. Nous devons aller au delà et transformer ce renouvellement en extension de notre audience. Dans ce domaine, l'échec le plus marquant est le refus de l'appareil du PS de l'Oise, la fédération, d'associer Désirs d'avenir à quelque initiative ou action que ce soit. Vous vous dites: Pourquoi est-ce un échec ? Et bien parce qu'en l'absence d'animation politique socialiste par la fédération départementale, c'est tous les militants et sympathisants socialistes, c'est toutes les valeurs socialistes qui sont abandonnés. Comme d'autres groupes socialistes, Désirs d'avenir 60 n'a pas su sortir du carcan imposé par la fédération (ou percer la carapace, si on se place de l'extérieur). Ce travail reste à réaliser au bénéfice de tous les socialistes.


Entête du site Désirs d'avenir 60 après l'élection présidentielle



Les comités locaux qui se sont constitués pour l'essentiel en 2006 n'ont pas encore donné leur pleine puissance. Si ces comités ont été ici ou là l'occasion de rapprocher les militants et sympathisants d'un territoire, dans beaucoup d'endroits cela n'a été que le prolongement de l'organisation locale du PS sans originalité et sans efficacité. Pour notre deuxième vie les participants DA ont besoin de comités locaux vivants et efficaces. La bonne dimension et implantation de chaque comité est à trouver ... sans prétendre qu'une règle doit s'appliquer aveuglément.


Enfin, dernier sujet que nous aborderons, la collaboration régionale. Grâce à Frédéric Fillion qui a fédéré nos démarches, l'Oise et la Somme ont abordé beaucoup d'actions en commun. Les échanges et partages sont réguliers avec Robert Cessac, coordinateur de la Somme (http://desirsdavenirsomme.over-blog.com). Notons la création d'un forum des participants: l'Agora de Désirs d'avenir en Picardie. Par contre, l'Aisne n'a pu être durablement associé à nos initiatives. Peut-être à cause d'une faiblesse de DA02. Sans oublier les difficultés liées aux distances, aux cultures et personnalités locales, les synergies au niveau régional devront continuer à se développer.

Voilà un bref aperçu de notre première vie et beaucoup d'envies et d'enthousiasmes pour la deuxième. N'hésitez pas à nous faire part de tous vos avis commentaires.

Merci à tous ceux qui ont bâti cette première étape avec nous, nous vous espérons tous présents et encore plus nombreux pour la prochaine.
Pascal Schmitt / Coordination DA60
par Desirs d'avenir Comités 60

Commenter cet article

Robert DA Baie de Somme 14/04/2008 18:06

Oui, pourquoi pas ?Nous participons nombreux à http://www.congresutileetserein.com/).Ta contribution est naturellement la bienvenue.

Nachin 14/04/2008 17:40

Merci pour ces informations! j'ai envoyé une contribution personnelle à la démarche pour le congrès du PS. Souhaites vous accueillir ces contributions sur Désirs d'avenir Picardie?

Robert DA Baie de Somme 14/04/2008 17:20

Merci pour ta gentillesse mais tu sais que c'est d'abord un travail collectif et l'avantage à DA c'et que personne n'est le chef et personne n'est le militant de base : tous (et toutes) sont des citoyen(ne)s responsables et libres. Cette parole libre est naturellement incompatible avec certaines pratiques malheureusement encore en place même par certains qui crient à la démocratie, oubliant de commencer par eux-mêmes...J'essaie d'insister aujourd'hi sur l'exigence de formation de nos camarades et amis. C'était une forte priorité auparavant et je crois qu'à côté d'une démocratie participative à tous les niveaux, nous devons ausi redonner une vraie priorité à l'action nationale, régionale, départementale et/ou section/comité au secteur FORMATION comme au secteur ETUDES.Nous avons besoin de ces différentes facettes pour aller de l'avant. Ensemble. A norte modeste échelle (siet/blog) nous essayons de faire un peu. Avec l'appui de nombreux amis qui nous attirent l'eoil et le clavier sur un texte, une idée, une contribution,etc..Entièrement d'accord aussi avec le fait que plus rien ne sera plus comme avant. Et c'est difficile pour certains de s'en rendre compte et de l'accepter.Nous avons d'ailleurs repris une déclaration de Ségolène en exergue (en bas de notre site : "down-xergue") : "Je compte sur Désirs d'Avenir pour apporter au socialisme de notre époque le renfort de notre idéal, de nos méthodes, de nos raisons d'y croire et de nos façons de faire, à l'écoute des Français. Car la France a besoin de cette œuvre collective des militants et des sympathisants pour que, demain, la gauche soit à nouveau victorieuse."Nous devons aussi reconnaîrte qu'elle nous a -une fois de plus- bluffé avec son initiative de site "pour un crongrès utile et serein : (http://www.congresutileetserein.com/).Ce genre d'initiative juste et démocratique nous permet d'oublier quelques petites "erreurs" de ses partisans (au bon sens du terme), inhérentes à la condition humaine.En espérant plein de bonheur à toutes et à tous.

Pascal Schmitt 14/04/2008 16:49

Merci Robert de relayer cet anniversaire sur le site Désirs d'avenir de la Somme.Toi aussi tu fais un travail formidable, militant, dans un, que dis-je, des contextes politiques compliqués.Pour DA60, nous parlons d'une 2ème vie car nous savons qu'avec le travail de Ségolène Royal et de ses proches, avec ses prises de risques politiques, avec le travail, parfois oh combien maladroit des participants DA, ... plus rien ne sera comme avant !Il faut que nos camarades socialistes en soient bien conscients ... et pour certains qu'ils pensent à mettre leur comportement en adéquation avec leurs discours (pour d'autres, beaucoup d'autres, y'a tout à faire!)